Aachi & Ssipak
2007-07-10 - Par Olivier Bonenfant

Note: 80% Moi qui a l’habitude dans mes films de faire des jokes de toilettes manquées (Et si j’avais un requin, le vidblog du Japon, Légendes Rurales, Danger Pitou…) et bien Aachi & Ssipak c’est 1 heure et demi de jokes de toilette… heureusement, pas toutes manquées.
 


 
 
 


 
La suite

Toute l’histoire tourne autour du concept que les autorités gouvernementales récompensent les citoyens par la merde qu’ils font car c’est maintenant une source d’énergie (la seule aussi efficace, on devine). Il y a donc un nombre très élevé de scènes de toilette; bonne nouvelle que ce soit un dessin animé. Un dessin animé vulgaire, rempli d’action, un peu kinky, rempli de références au cinéma américain, plein de gags et surtout très stylisé. C’est agréable à regarder du début à la fin.

Je note au passage le policier le plus violent et badass jamais porté à l’écran, sa seule présence à l’écran était suffisant pour faire crier la salle au complet et il fait au moins à lui seul 500 morts. Dans la tradition des problèmes techniques Fantasia, la dernière bobine s’était déréglée et on a eu une sympatique entracte forcée dans le milieu la scène d’action finale sur des chariots de mine àla Indiana Jones.

Page Fantasia 2007
Page IMDB


2007-07-10 - Par Olivier Bonenfant

La face cachée
Retour à la première page

 
 
| | |

Options visuelles (skins) : STV Classic | SynapticOrgasm | Mars | Cyber-punk | DOS


Olivier Bonenfant - Tous droits réservés - www.integrateurmultimedia.com - 2003-2017